décembre 14, 2017

En savoir plus sur l’évolution finale des starters !

En savoir plus sur l’évolution finale des starters !

Hier nous vous dévoilions les évolutions finales des trois starters de Pokémon Soleil et Lune. Aujourd’hui, nous vous proposons d’en savoir un peu plus l’évolution de chacun de ces Pokémon !

Evolution de Brindibou

Commençons avec Archéduc. Il est donc, après Efflèche, la deuxième évolution de Brindibou. C’est un Pokémon Plumeflèche qui mesure 1.60m et pèse 36.6 kg. Un bel oiseau donc ! Il est capable d’effacer totalement sa présence pendant qu’il se déplace. Il profite alors du moment où son adversaire à perdu sa trace pour passer à l’attaque ! Sa vitesse et sa précisions sont surprenantes ! Il est capable de sortir une flèche de ses plumes et de la décocher en 1/10e de seconde. De plus, il fait mouche à 1km… Plutôt calme par nature, ce Pokémon peut également perdre son sang-froid face à l’inattendu. Seul Archéduc peut apprendre la capacité Tisse Ombre qui interdit à l’adversaire de fuir.

evolution_brindibou

Evolution de Flamiou

Flamiou évolue d’abord en Matoufeu avant de devenir Felinferno. Il mesure 1.8 m et pèse 83 kg ! Ce Pokémon Vil Catcheur est un vrai géant ! Dès que son esprit combattif augmente, toutes les flammes de son corps se concentrent autour de sa taille pour former une ceinture comme celle d’un champion de catch. Il faut faire un peu attention à ce Pokémon car, dans le feu de l’action, ses attaques peuvent toucher son adversaire mais également son dresseur. Comme un catcheur, il est très sensible à l’attitude de son public. Plus le public est enthousiaste, plus il est combattif. Mais c’est un géant au coeur tendre qui cache sous une attitude froide et distante la joie que lui procure les jeunes Pokémon et les enfants. Enfin, il perd toute agressivité face à un Pokémon faible ou blessé. C’est un peu un handicap en combat.

evolution_flamiaou

Evolution d’Otaquin

Enfin, après avoir évolué en Otarlette, Otaquin deviendra Oratoria. Il s’agit d’un Pokémon soliste, mesurant 1.8 m pour 44 kg. Oratoria chante et danse, créant ainsi une multitude de bulles d’eau qui se déplacent au son de sa voix. Au clair de lune, ce ballet devient resplendissant. Son point faible est donc sa voix, qu’il doit préserver pour garder ses capacités. Il craint donc les climats secs et la fatigue due à plusieurs combats d’affilée. Oratoria peut créer différents types de ballons : certains explosent, d’autres restent intacts. Il se sert de ces ballons pour se jouer de son adversaire. Il manipule les ballons explosifs pour provoquer des explosions en chaîne. Chaque colonie d’Oratoria a ses propres chants. Ils ne sont pas connus des autres groupes.

evolution_otaquin

About The Author

Maître Pokemon Fondateur

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *