septembre 19, 2017

Pokémon Go interdit dans un village français

Pokémon Go interdit dans un village français

La polémique Pokémon go continue d’enfler en France au cours de cet été. Entre les adeptes et les réfractaires, c’est une guerre des déclarations qui a été lancé. Même les élus se sont intégrés au débat. La semaine dernière, nous vous parlions d’un député nordiste voulant légiférer sur l’application Pokémon Go (ici). Aujourd’hui, c’est le maire d’un petit village de l’Ain qui fait parler de lui.

Un arrêté municipal interdisant Pokémon Go

C’est le journal rhônalpin Le Progrès qui nous rapporte les faits en week-end du 15 Août. Bressolles, 800 habitants et une interdiction de jouer à Pokémon Go dans cette petite commune. Voici l’arrêté en question:

arret_pokemongo

Les mots utilisés par l’élu de la commune sont durs. Il s’inquiète d’une « situation [qui] peut favoriser en soirée et la nuit la constitution de groupes dont il convient de prévenir l’émergence« . Il évoque même « la propagation contagieuse et anarchique du phénomène« . Un peu exagéré tout de même, surtout pour une commune de 800 habitants. D’autant plus qu’un petit village de la taille de celui de Bressolles ne contient que très peu de Pokémons. Nous n’avons encore jamais recensé de regroupements spectaculaires pour un Roucoul ou un Rattata nocturne. Il serait donc très surprenant de voir des images de regroupements, comme nous avons pu en voir à Lyon ou à Paris, dans cette petite commune. Situé à une trentaine de kilomètres de Lyon, les dresseurs savent ce qu’ils ont désormais à faire pour chasser des Pokémons désormais…

L’arrêté concerne avant tout Niantic

Que ce soit bien clair, la chasse au Pokémon n’est pas interdite en elle-même. Le maire a seulement envoyé une sorte de mise en garde au studio Niantic, afin que le village ne soit plus répertorié dans le jeu de réalité virtuelle. Le but étant qu’il n’y apparaisse plus de Pokéstops, et le moins possible de Pokémons. Rassurez-vous, vous ne finirez pas au poste de police si vous êtes surpris en train de jouer à Pokémon Go dans les rues de ce village!

Sans doute effrayé par les troubles à l’ordre public que l’application Pokémon Go peut occasionner. Bressolles est le premier village français a mené une action contre le jeu phénomène de l’été. Des polémiques avaient déjà éclaté concernant des zones géographiques périlleuses, des lieux cultes ou encore lieux de mémoire. On attend de voir désormais si cette décision du maire de la commune va donner des idées à certains de ses homologues.

 

 

About The Author

Maître Pokemon Fondateur

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *