juillet 26, 2017

Pokemon Go : focus sur Girafarig !

Pokemon Go : focus sur Girafarig !

Il y a eu des rumeurs disant que Girafarig serait le Pokemon de 2e generation géobloqué en Afrique… Mais finalement ce n’est pas le cas et, s’il n’est pas forcément fréquent, il est bien présent partout dans le monde. Girafarig est tout seul ! C’est à dire qu’il n’est pas l’évolution d’un Pokemon et il n’évolue pas non plus. Et ils sont plusieurs dans ce cas en 2e generation. Aujourd’hui, on va voir ce qu’il vaut !

Girafarig dans Pokemon Go !

Il porte le numéro 203 et c’est un Pokemon de types normal et psy. Il sera donc plus vulnérable à des attaques de types combat, insecte, spectre et ténèbres. Girafarig a la particularité de montrer une différence physique entre mâle et femelle. C’est assez facile à voir puisque les mâles ont deux taches jaunes sur l’arrière-train alors que les femelles n’en ont qu’une.girafarig-male-female-differences

Girafarig peut atteindre une PC de 1863. C’est un chiffre moyen qui le place à peu près au milieu du classement. Disons, moyen plus puisqu’il est quand même dans la première moitié. Sa meilleure performance se fera en attaque. En effet, avec un potentiel de 182, il atteint la 66e place. Il entre donc dans le premier tiers. Mais cela reste un peu loin des meilleurs quand même…

Sa défense peut atteindre 133 et cela le place, comme pour la PC, bien au delà du milieu de classement, à la 144e place ! Quant à l’endurance, c’est la plongée ! Avec un potentiel de 96 il se hisse seulement à la 140e place.

Question statistiques, Girafarig n’est donc pas le Pokemon rêvé. Mais il reste le plaisir de la collection, d’autant plus que l’on peut collectionner mâle et femelle. Si il n’est pas forcément fréquent en sauvage, il reste les oeufs ! Car Girafarig sort des oeufs de 5 km mais il fait partie de ceux qui ont le ratio le plus bas. C’est à dire que vous avez 0.67% de chance d’avoir ce Pokemon.

Cliquez sur suivant pour en savoir sur les attaques de Girafarig !

About The Author

Maître Pokemon Fondateur

Related posts

2 Comments

  1. Stéphane SERANDOUR

    Si j’ai bien compris, j’ai de la chance car j’ai eu un mâle dans un oeuf et une femelle en sauvage.
    Vivement la reproduction !

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *